Chiffre d’affaires du 3e trimestre 2015

Saint-Ouen (France), le 4 novembre 2015 - Gfi Informatique a enregistré pour le troisième trimestre 2015 un chiffre d’affaires de 209,3 M€ en croissance de +8,7% par rapport à la même période de l’exercice précédent. La croissance organique s’élève à +6,1%.

Commentant le chiffre d’affaires, Vincent Rouaix, Président-directeur général de Gfi Informatique, a indiqué : « Gfi Informatique a réalisé un très bon trimestre au plan commercial et a maintenu le rythme très soutenu de croissance organique enregistré depuis le début de l’exercice. Ces deux éléments, tout en confirmant la pertinence de la stratégie suivie, sont très encourageants pour la fin de l’exercice et les perspectives de l’année 2016 ».

PROGRESSION DE L’ACTIVITÉ AU TROISIÈME TRIMESTRE EN FRANCE

  • En France : solide croissance organique

Au troisième trimestre, Gfi Informatique a réalisé en France, un chiffre d’affaires en croissance de +7,6% à 177,9 M€ dont 5,1% de croissance organique.
L’activité commerciale sur le trimestre a été très riche particulièrement sur les activités Infrastructures et Logicielles et Solutions aux Entreprises. Sur la période, le Groupe a notamment signé les affaires significatives suivantes : une TMA avec le CNES qui s’ajoute au contrat d’infogérance globale (contrat mobilisant environ 140 personnes) déjà annoncé, et un bundle Airbus ISPL. Au plan des solutions logicielles, outre le système de gestion de la BNF, le nouveau vertical Assurances a remporté la vente et la mise en place de son progiciel Cleva en IARD et en assurances de personnes chez un courtier de premier ordre.

Le taux journalier moyen (TJM) est en progression de 12 € par rapport à la même période de l’an dernier. Le taux d’activité (TACE) est globalement stable par rapport à celui du troisième trimestre 2014, avec notamment un bon niveau en Infrastructure Services (IS) et des niveaux plus faibles sur les activités Application Services (AS) ou le Conseil. Les effectifs productifs s’élèvent à 7 863 au 3e trimestre, contre 7 201 au premier trimestre 2014, soit une progression de 9,2%, en ligne avec la croissance du chiffre d’affaires. L’activité commerciale sur le trimestre a été très soutenue et le ratio de book to bill glissant au 30 septembre 2015 s’élève à 1,18.
 

  • À l’international : progression à deux chiffres

À l’international, les ventes du trimestre se sont élevées à 31,4 M€. Elles sont en croissance de 15,5%, dont 12,4% de croissance organique. Depuis le début de l’année, les ventes s’élèvent à 94,6 M€ et représentent une croissance de 13,4%, dont 10,7% de croissance organique.

  • L’Europe du Sud (11,0% du chiffre d’affaires) : la péninsule ibérique, tant en Espagne qu’au Portugal, connaît une croissance soutenue grâce à la dynamique commerciale forte. Elle affiche ainsi une croissance organique de 22,4% au cours de la période.
  • L’Europe du Nord (2,8% du chiffre d’affaires) :l’activité est restée difficile sur la période avec un retrait de 8,9% du chiffre d’affaires. Le taux d’activité est cependant en amélioration en septembre et devrait poursuivre sa progression au quatrième trimestre.

ACQUISITION DE LA SOCIÉTÉ BUSINESS DOCUMENT : UN ÉDITEUR DE RÉFÉRENCE DANS LA CONCEPTION ET LA DIFFUSION MULTICANAL DE DOCUMENTS

Gfi Informatique rappelle qu’il a annoncé le 15 septembre dernier l’acquisition de 100% du capital et des droits de vote de la société Business Document, éditeur et intégrateur de solutions de conception et de diffusion multicanal de documents. Les solutions développées par Business Document s’adressent aux grands groupes qui veulent communiquer de façon personnalisée à un très grand nombre de clients.

Business Document réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 10 M€, essentiellement en France, mais également à l’international où le potentiel est très important. La profitabilité est en ligne avec les autres activités logicielles de Gfi Informatique. L’effectif compte une cinquantaine de personnes, dont plus de 25% en R&D. Business Document est consolidé dans les comptes du Groupe  depuis le 1er septembre 2015.

Cette acquisition offre des synergies fortes avec les solutions et les clients du Groupe et devrait à moyen terme contribuer à atteindre 200 M€ de chiffre d’affaires dans l’activité logicielle.

SITUATION FINANCIÈRE

À ce jour, aucun événement connu n’est venu affecter la situation financière du Groupe.
Au cours du troisième trimestre, le Groupe a signé un nouveau contrat de crédit syndiqué consécutivement à la conversion de l’Oceane intervenue le 27 juillet dernier. Celui-ci s’élève à 82,6 M€ dont 22,6 M€ refinancent l’ancien crédit syndiqué et 60,0 M€ représentent des nouvelles ressources pour financer des acquisitions. Ce contrat autorise par ailleurs la Société à procéder à de nouvelles émissions d’EuroPP à concurrence de 80 M€.

ÉVOLUTION DE LA GOUVERNANCE

Le Conseil d’administration de Gfi Informatique a pris acte de la démission de Madame Christiane Marcellier de son mandat d’administrateur. Madame Marcellier, qui est notamment membre des conseils de surveillance de la Banque Postale et de la Banque Postale Asset Management, a dû prendre cette décision en application de la Directive européenne CRD IV (réforme européenne sur les fonds propres des banques et sur la gouvernance) qui vise à limiter les mandats d’administrateurs des membres des conseils de surveillance d’établissements de crédit.

Le Conseil d’administration a également pris acte de la démission de Monsieur Brahim Ammor, Censeur, qui représentait la société Apax Partners. Cette démission fait suite au départ de Monsieur Ammor de la société Apax Partners.

Le Conseil d’administration remercie chaleureusement Madame Marcellier et Monsieur Ammor pour leurs contributions à la gouvernance du Groupe Gfi Informatique.

CONFIRMATION DES OBJECTIFS DU GROUPE

À conjoncture équivalente, le Groupe considère que le second semestre devrait confirmer la croissance enregistrée au premier semestre. Comme indiqué précédemment, la saisonnalité sera plus marquée en 2015 en raison des décalages observés sur les marchés publics et du fait que le second semestre comporte une journée travaillée de plus que l’an dernier. Sur l’exercice, le Groupe confirme donc s’attendre à une amélioration de sa profitabilité.
Par ailleurs, le Groupe qui dispose de capacités financières renforcées poursuit activement sa stratégie de croissance externe.

Prochain rendez-vous : 4 février 2016, publication du chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2015.

Avertissement :
Les éléments du présent communiqué autres que les faits historiques sont des objectifs. Les objectifs ne constituent pas des garanties en raison des difficultés inhérentes à l’anticipation des résultats. Les résultats réels peuvent différer sensiblement des objectifs explicites ou implicites.

À propos de Gfi Informatique

Acteur européen de référence des services informatiques à valeur ajoutée et des logiciels, Gfi Informatique occupe un positionnement stratégique différenciant entre les opérateurs de taille mondiale et les acteurs de niche. Avec son profil de multi-spécialiste, le Groupe met au service de ses clients une combinaison unique de proximité, d’organisation sectorielle et de solutions de qualité industrielle. Le Groupe qui compte près de 11 000 collaborateurs a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 804 M€.
Gfi Informatique est coté sur Euronext Paris, NYSE Euronext (Compartiment B) - Code ISIN : FR0004038099.

Annexe

Mots clésFinance

Articles liés

Partager