Pour balayer les approximations faites sur le sujet, comprendre l’IA et apprécier ses progrès, Gfi publie le livre Blanc « IA : Défis et Précisions ». À l’heure où la société et les organisations sont confrontées à de nombreux questionnements autour de l’Intelligence Artificielle, Gfi souhaite apporter des réponses pour comprendre et appréhender cette technologie au regard de différents cas d’usages et de plusieurs points de vue. L’occasion de préciser des concepts essentiels et les exigences qui guideront l’évolution de l’IA dans ses applications de demain.

 Intelligence Artificielle Ce livre blanc permet de dresser un état des lieux des sujets liés à l’Intelligence Artificielle. L’Intelligence Artificielle est au cœur de la réflexion de bon nombre d’organisations, et pourtant, elle nourrit aujourd’hui beaucoup de fantasmes quant à sa traduction réelle dans les usages du quotidien et des questionnements éthiques. « C’est à nous, en tant qu’experts du sujet, d’apporter des éléments de réponse pour définir le cadre d’application de l’IA et d’en exploiter son véritable potentiel pour la société. Nous sommes convaincus que ces technologies de rupture contribuent à transformer le monde. Nous voyons cela comme une véritable opportunité, notre volonté est d’agir au quotidien dans le sens de cette contribution positive », déclare Vincent Rouaix, Président Directeur Général du Groupe Gfi.

Comment l’I.A prend forme dans l’activité des organisations aujourd’hui ? Quelles évolutions sont en cours de réflexion ? Dans cet ouvrage, Gfi répond à ces questions en exposant différents points de vue : « Nous avons voulu entrer dans le vif du sujet IA en précisant certains concepts essentiels, en invoquant la littérature et le cinéma, et en donnant la parole à nos experts, clients et partenaires. A tous ceux, en somme, qui travaillent sur l’IA au quotidien et sont confrontés à l’extrême volatilité du sujet », confirme Jean-François Gaudy, Directeur Innovation et Digital chez Gfi.

Ce livre blanc est publié par le Groupe Gfi dans le cadre d’une action beaucoup plus large. En novembre, le « AI Month » by Gfi a permis l’organisation de nombreuses initiatives pour acculturer et faire valoir des solutions concrètes autour de l’Intelligence Artificielle. Parmi ces actions :

  • Un programme interne déployé auprès des 20 000 collaborateurs du Groupe à travers le monde pour permettre à tous de devenir des champions de l’IA en 20 jours ;
  • L’inauguration du 6e FabLab by Gfi en Europe, à Madrid, pour offrir aux clients du Groupe les meilleures compétences, conseils et solutions en innovation dans une logique de proximité ;
  • Une soirée d’échanges proposée aux clients du Groupe pour comprendre quelle valeur l’IA peut-elle créer dans chaque secteur et quelles initiatives pour construire une stratégie européenne autour de l’Intelligence Artificielle.  A l’issu de la soirée, le livre blanc « IA : Défis et Précisions » sera offert en avant-première à tous les participants. 

Extraits - « IA : Défis et Précisions »

« Tout le sujet est de choisir la bonne manière d’enseigner à une machine. »

« Oubliez - provisoirement - l’IA forte et l’ordinateur quantique : pour approcher l’intelligence artificielle aujourd’hui, les deux concepts complémentaires sont les algorithmes déterministes et le maching learning. »

« Tous les domaines - et presque tous les métiers - sont aujourd’hui concernés. »

« La donnée nous permet désormais d’entraîner les machines à réaliser des tâches pour lesquelles, auparavant, il fallait dicter des règles. »

« … aujourd’hui l’IA est loin de posséder le sens commun, la neutralité et la fiabilité que l’on peut attendre d’une véritable intelligence au service de l’humain. »

Citations - « IA : Défis et Précisions »

« L’Intelligence Artificielle est une révolution qui a déjà débuté mais dont personne ne parle jamais ou alors pour nourrir le fantasme et, surtout, les angoisses. Les plus optimistes mettent l’accent sur les progrès phénoménaux qu’elle laisse présager. » Jean-François Copé.

« Ces lignes directrices […] pourraient façonner toute législation future élaborée par l’Union Européenne. » Carlos Moedas, commissaire Européen à la Recherche, à l’Innovation et à la Science.

« L’IA, c’est la compression du temps de réflexe. Plus l’IA va concurrencer la vitesse humaine, plus elle prendra sa place. » François Barrault, Président de l’IDATE.

« Il faut désacraliser le rapport à l’IA : le débat n’est pas de savoir si les machines nous remplaceront, mais bien de choisir la meilleure façon de partager la valeur des algorithmes. » Carlos Moreno, Professeur des Universités, expert de la Smart City.

Pour recevoir le livre blanc complet, formulez votre demande à :

Mots clésInnovation

Articles liés

Partager