Un PLM n’est jamais parfait

Comment améliorer les performances d’un PLM (Product Lifecycle Management) ? Il existe bien sûr des outils, mais la problématique est plus vaste. Le plus complexe concerne le travail sur les Commercial On The Shelf (COTS), lorsque le PLM repose sur ces briques logicielles standards qu’il faut optimiser. Alors, quelles méthodes pour améliorer le PLM chez un client ? Les choix de François LOISON
 Architecte Senior PLM Gfi Informatique.

Pour concevoir globalement un produit, de lide jusqu lobsolescence, il existe le PLM, qui sert piloter tout le cycle de vie. Cest un projet structurant qui touche aux enjeux de lentreprise. Mais un PLM nest jamais parfait. Or, la performance est ici un sujet critique. Par exemple, le processus PLM tant un passage oblig, sa seule application prend du temps et ralentit le process de lentreprise Ce qui est un paradoxe, mais une ralit. La criticit du PLM ncessite donc delle-mme damliorer la performance. Comment aborder un tel projet ? Performance dun PLM : une affaire dengagement Les missions de performance PLM sont de deux types : mesurer et amliorer la performance initiale sur PLM lors de la mise en uvre dune nouvelle application ; et la performance dite en troubleshooting , o il faut rsoudre une problmatique de performance constate sur un cas particulier dune application dj existante. Les deux cas sont trs diffrents, mais ils ont en commun la notion cruciale dengagement sur la performance (et de sa limite). Cette question de lengagement rassemble les parties prenantes : mtiers et applications ct client, infrastructure et diteur. Il faut se mettre daccord sur la performance attendue et mesurer le delta entre celle-ci et ltat de lart puis prendre un process dengagement. Vient ensuite le volet de conception de la performance, dcrite par un ensemble de rgles. Ce nest quaprs quarrive la mesure de la performance, pour laquelle il existe de nombreux outils logiciels parmi lesquels je citerais loutil de test de charge HP LoadRunne, ou Apache JMeter, un logiciel libre pour effectuer des tests de performance dapplications et de serveurs, et bien dautres. On travaille ici avec des scripts automatiss et des scenarii de monte en charge. Le cas frquent : optimiser des COTS Enfin, il faut apporter des solutions. Je marrterai sur le cas de figure o lon doit amliorer la performance dun PLM standard , cest--dire un systme reposant sur un COTS (commercial off-the-shelf), logiciel prt lemploi. Cest le plus difficile (compar loptimisation dun PLM maison ). Quelle mthode, en effet, appliquer pour dfinir et dlivrer la performance attendue des systmes dinformation reposant sur un COTS PLM ? Les PLM sont des outils complexes bass sur un certain nombre de couches logicielles locales et distantes (OS, rseau, runtime divers). Il faut prter attention chacune de ces couches lorsquon veut globalement maintenir des performances. La problmatique revient souvent identifier les couches dgrades afin dapporter les actions correctives en vue du maintien ou de laugmentation des performances. La difficult de ce genre dexercice tient au fait que la complexit de larchitecture des applications engendre intrinsquement de la complexit dans lanalyse et le traitement de problmes de performances. Les interfaces riches et les nombreuses possibilits offertes par les interfaces Web rendent le travail de modlisation de scnarios mtiers de plus en plus pointu. Pour ce travail sur les COTS, il faut disposer de comptences solides appuyes sur des ressources (dveloppeurs stress tests, architectes et experts performances), et des outils comme vu plus haut ou dautres outils maison de consolidation des rsultats et danalyse statistiques des logs. Le retour dexprience est aussi un plus. Sans oublier des indispensables partenariats avec les diteurs des fameux COTS Le partage dinformation et les dmarches communes sur des problmatiques de performances sont essentielles. Tout cela, mthode de travail, outils, comptences, partenariats doit permettre de dterminer le meilleur compromis entre les exigences du client et les performances possibles du PLM. Et ce, au final, dans un objectif de productivit. MON AVIS DEXPERT La performance dun PLM est un sujet critique. Son amlioration nest pas simple, surtout lorsque le systme repose sur des outils standards quil faut optimiser. Nhsitez pas me poser vos questions dans vos commentaires.

Mots clésIndustriePLM

Partager