Inetum initie EDF à la communication bienveillante

Dans le cadre de son programme d’accompagnement au changement dans une dynamique de transformation, l’agence Atlantique d’EDF a fait appel à Inetum pour initier ses salariés à la communication consciente et bienveillante. Une innovation pour l’énergéticien comme pour l’ESN.

A l’instar d’autres grandes entreprises, EDF a initié des programmes de changement auprès de ses salariés pour accompagner la dynamique de transformation que l’énergéticien connaît depuis plusieurs années. Au sein de l’organisation, nombre d’équipes expérimentent ainsi de nouveaux modes de fonctionnement qui prônent la responsabilisation des collaborateurs et un management inspirant.

C’est notamment le cas du service « CSP IT Services aux Utilisateurs et Proximité » de l’agence Atlantique qui a lancé le projet « OLA » de responsabilisation en 2018. « A l’agence, nous sommes dans une démarche d’innovation, de changement de paradigme au niveau managérial », confirme Rachèle Guéguen d’une part, coach en interne et, d’autre part, pilote du déploiement des services collaboratifs au sein de la Direction des Services Informatique & Télécoms (DSIT). « L’objectif est de mettre en place une nouvelle façon de travailler pas tant parce que ça ne fonctionne plus, mais en écho au renouveau de la société alors que le mode de fonctionnement des années 90 sur la productivité et la verticalité est de moins en moins pertinent. Les salariés ont besoin de sens dans leur activité », explique-t-elle.

Rendre l’entreprise plus humaine

À l’issue d’une série d’ateliers de prise de parole visant à accélérer la transformation dans l’agence, Rachèle Guéguen est amenée à proposer une innovation managériale. Baptisée « Fais de ton job un rêve », cette innovation consiste à « accompagner les salariés à vivre le changement au niveau individuel », résume la responsable. Elle-même formée à la communication non violente, elle décide alors de s’appuyer sur cette technique comme « chemin possible pour rendre l’entreprise plus humaine à notre niveau ».

Parallèlement, alors qu’elle travaille à la mise en place de la formation, Rachèle Guéguen est présentée à Carole Vinerier, coach au sein du pôle Performance & Transformation d’Inetum. Une rencontre opportune pour la responsable chez EDF. « J’ai pensé à Carole dans une démarche de prestataires de services pour assurer cette formation », se souvient notre interlocutrice. En effet, Carole a mis en place une formation à la communication consciente et bienveillante en interne qu’elle adapte aujourd’hui pour l’externe. Une véritable innovation chez Inetum qui enrichit ainsi son catalogue en ajoutant une composante humaine à son offre de services d’accompagnement au changement jusqu’alors concentrée sur la sphère IT.

Un programme à la carte

Entre sessions de découverte, apports théoriques et mises en situation, la formation développée par Inetum se compose de modules permettant à chaque participant d’avancer à son rythme pour aborder des sujets comme l’affirmation de soi, l’écoute de l’autre, l’authenticité, la gestion des conflits ou reconnaître ses limites. Espacés de quatre à six semaines, six modules sont proposés aux salariés de l’agence EDF sur la base du volontariat. « C’est important car c’est une formation qui n’a jamais été imposée », souligne Rachèle Guéguen. Des modules « ambassadeurs » complètent l’offre en direction de salariés plus engagés et qui souhaitent prolonger la démarche au sein de leur site de manière autonome. Quatre personnes, dont l’initiatrice de la formation, deviendront ambassadrices.

Rachèle Guéguen a particulièrement apprécié la capacité d’écoute et la disponibilité d’Inetum. « Pour la mise en place des modules, Carole a été très proactive pour nous proposer un accompagnement qui a remporté notre adhésion lors de la mise en concurrence », se souvient-elle. « Ensuite, on affinait ensemble en fonction des besoins que je détectais auprès de mes collègues. » La formatrice d’Inetum s’est ainsi adaptée pour proposer « un programmesur-mesure » pour répondre au besoin de souplesse exprimé du côté de l’agence Atlantique d’EDF.

90% des participants satisfaits

La formation, qui s’est déroulée entre avril 2019 et mars 2020 (avant d’être interrompu par la crise sanitaire), a embarqué plus de 50 personnes. « Un bon résultat », considère la porte-parole d’EDF qui ajoute que « ça s’est très bien passé ». D’après les sondages, 90% des participants se déclarent très satisfaits.

Si les bénéfices de la formation sur chacun restent aujourd’hui difficilement quantifiables, Rachèle Guéguen fait un bilan positif de l’initiative : « J’ai constaté que ceux qui ont participé sont plus à l’écoute de l’autre, sortent des jugements et adoptent un regard bienveillant. Des managers ont participé et ont mis en pratique la démarche dans leur communication, ce qui a aussi un impact sur les équipes. Avoir un manager qui est dans une écoute empathique n’a pas le même effet dans la durée qu’un manager qui est dans une écoute encombrée de préjugés. » Une aspiration qui ne demande qu’à s’amplifier pour transformer le changement en succès.

Mots clésParoles de client

Partager